Jimmy

Ce brave hongre alezan, né dans le Seeland, a été acheté par un monsieur qui n'avait jusqu'alors aucune idée de ce qu'était un cheval. Le propriétaire inexpérimenté voulait passer du bon temps avec son cheval et a donc suivi plusieurs cours de Parelli (Natural Horsemanship). La paire a appris le reste par elle-même et une belle amitié est née. Cavalier et monture faisaient de longues promenades à cheval, partant même en randonnée pendant plusieurs jours. Jimmy se comportait de manière exemplaire. Seule sa gloutonnerie lui était reprochée. Le propriétaire, amoureux des paysages incomparables du Jura, voulait offrir à son fidèle compagnon une retraite sur les vastes pâturages. Le sympathique hongre est ainsi arrivé aux Murs en octobre 2022, où il a emménagé dans l'un des boxes nouvellement construits.

Les débuts de Jimmy aux Murs ont laissé même son ancien propriétaire bouche bée. Le Franches-Montagnes, d'habitude si calme et posé, se montra dominant, essayant de gagner quelques juments pour lui n’hésitant pas pour cela à lutter avec d'autres hongres. Mais au bout de quelques semaines, il a finalement trouvé sa place dans le troupeau, s’est lié d’amitié avec une jument et a retrouvé peu à peu son ancien caractère sociable.

  • 6 avril 2024
  • 30 mars 2024
  • 19 février 2024
  • 14 janvier 2024
  • 19 décembre 2023
  • 27 novembre 2023
  • 14 octobre 2023
  • 10 septembre 2023
  • 6 août 2023
  • 10 juillet 2023
  • 14 juin 2023
  • 4 mai 2023
  • 17 avril 2023
  • 6 mars 2023
  • Février 2023

1/15 – 6 avril 2024

6 avril 2024

Ouah – quelle énergie! Jimmy vole sur les pâturages à côté de Galahad, prouvant que sur une courte distance, un Franches-Montagnes peut rivaliser avec un Arabe. C’est un beau moment dans l’année de la Fondation – le premier lâcher sur les pâturages printaniers!

30 mars 2024

Son besoin de bouger a fait perdre quelques kilos à Jimmy durant les premiers mois d’hiver. Mais ce qui constitue une raison de s’inquiéter avec les vieux chevaux nous réjouit chez Jimmy. N’avait-il pas énormément grossi l’été dernier? Il est dans la nature des chevaux de prendre des kilos l’été, réserve qu’ils perdent l’hiver.

19 février 2024

Jimmy est un cheval qui respire la joie de vivre sur la place sèche. Il incite ses congénères à se mesurer dans des joutes amicales ou mordille la croupe des chevaux qui l’entourent pour les inviter à bouger. 

14 janvier 2024

Qui ne connaît pas cette situation: nous nous levons le matin, il a neigé pendant la nuit et devant nous se trouve une immense surface semblable à du sucre en poudre, sans la moindre trace. Chacun veut être le premier à fouiller et à explorer ce qui pourrait être caché sous cette poudre blanche. Jimmy profite de cette journée hivernale à sa manière, tout comme les enfants des voisins qui dévalent les pentes enneigées, laissant les premières traces.

19 décembre 2023

Jimmy a charmé une nouvelle dame. Cette fois-ci, il s'agit de la jolie Kahina. Cette Arabe berbère de couleur crème semble être tombée sous le charme du Franches-Montagnes et se laisse volontiers mordiller par ce galant monsieur.

27 novembre 2023

Nous avonbs dû malheureusement soulagé Amara de ses maux en août dernier. Ce faisant, une place s’est libérée plus tôt que prévue dans le relativement jeune troupeau des Murs. Cette place est occupée depuis fin septembre par Galahad, également un pur-sang arabe, mais un hongre. Notre Jimmy garde le nouveau à l’œil afin de s’assurer qu’il ne lui pique pas une jument. Par chance, l’Arabe ne cherche pas des noises. Dès qu’une altercation est dans l’air, il prend la poudre d’escampette, à la plus grande satisfaction de Jimmy

17 octobre 2023

Quel calme et sérénité dégagés par Jimmy! Dans de tels moments, les pensionnaires âgés des Murs arrivent à enchanter nos visiteurs avec leur dignité ainsi que leur insouciance. En observant depuis la clôture ou en déambulant dans les couloirs de l’écurie, on ressent une paix intérieure. Essayez donc une fois Venez aux Murs visiter Jimmy et ses compagnons lors d’une paisible journée.

10 septembre 2023

Le troupeau des Murs est proportionnellement encore jeune, c’est pourquoi nous ne comptions pas avec des départs. Mais Amara, qui avait déménagé depuis Maison Rouge, boitait beaucoup. Et ses dents étaient tellement usées que nous avons dû la soulager à la fin août. Une place se libère ainsi dans la plus petite et la plus récente de nos stations. Le nouveau pointe déjà le bout de son nez. C’est également un Arabe, qui porte le joli nom de Galahad. Attendons de voir ce que notre Jimmy pensera de cette nouvelle concurrence.

6 août 2023

Jimmy il s’est considérablement calmé après s’être comporté comme un casanova et fait preuve de dominance au début. Il laisse de côté les combats pour les juments, préférant brouter et se reposer en toute tranquillité. Il sent visiblement bien en compagnie Minusch et Mister M, de deux autres hongres Franches-Montagnes. Mais ce trio est suivi par Gomera, une jument demi-sang intéressée par Minusch. Les conditions sont donc réunies pour passer une magnifique fin d’été.

10 juillet 2023

Un temps frais et mouillé a régné sur les Franches-Montagnes durant quelques jours, ce qui n’a pas du tout dérangé Jimmy et ses amis des Murs. La pluie a chassé les mouches gênantes pour quelques temps et l’herbe a un peu repoussé. Bien que l’on ne puisse vraiment pas se plaindre d’un manque d’herbe aux Murs. Sur l’un des pâturages de cette station, le tapis vert est si haut que le responsable a demandé de l’aide à ses collègues de Maison Rouge, respectivement des chevaux de Maison Rouge qui, tout comme les années passées déjà, ont pris leurs quartiers d’été aux Murs.

14 juin 2023

Normalement, Jimmy fait partie de nos protégés des Murs les plus fougueux. Ce hongre joueur pourchasse ses amis à la moindre occasion. Pourtant, le blondinet a pris 30 kg pendant l'hiver, c'est à peine croyable. Actuellement, sur les pâturages et par des températures estivales, même ce cheval enjoué n’a plus envie de galoper. Quoi de plus agréable qu'une petite sieste dans la verdure, entouré de bons amis?

4 mai 2023

En avant toute! La barrière s’ouvre sur les vastes étendues verdoyantes sur lesquelles les 19 chevaux se ruent, tête haute. Quel moment fantastique et impressionnant pour les spectateurs. Les sabots martèlent le sol, les chevaux galopent sur le pâturage. Arrivé à l’autre bout, il fait demi-tour et repart à vive allure direction les écuries, avant que les coursiers ne ralentissent pour finalement plonger la tête dans l’herbe et commencer à brouter.

17 avril 2023

Que se passe-t-il de l’autre côté de la barrière? Jimmy et ses compagnons regardent tous dans la même direction avec intérêt, là où une personne avec un pickup a libéré les bords de la chaussée des piquets à neige. Cela marque-t-il le début du printemps et l’accès imminent au pâturage? En tous cas, le troupeau des Murs semblent confiant.

6 mars 2023

Notre filou ne peut pas s'empêcher de saisir la moindre occasion pour déclencher une petite altercation. Cette fois, c'est le petit Papillon qui est visé. Jimmy s'approche du poney et lui pince la joue. Il n'est pas toujours évident de savoir s'il cherche vraiment à se quereller ou s'il veut simplement inviter un partenaire à jouer. Mais Papillon ne se laisse pas impressionner et évite habilement Jimmy.

Février 2023

Jimmy adore se battre dans la bonne humeur avec ses compagnons masculins. Il joue longuement dans la neige avec Hélios, mesurant ainsi leurs forces. Cela permet également d'établir une hiérarchie au sein du groupe et les hongres dominants définissent ainsi à qui appartiennent les juments. Mais attention ! Ces chamailleries deviennent souvent gênantes pour les dames âgées et tant que les hommes se comportent en machos, les juments préfèrent la fuite cherchent à rejoindre un autre groupe ou restent entre dames.