Hugo

Ce bel Haflinger s’appelle en fait Strolch (voyou), mais le couple qui l’a acheté alors qu’il avait cinq ans l’a rebaptisé Hugo. C’est en cherchant un cheval pour tenir compagnie à leur jument Vorina qu’ils ont découvert Hugo, né chez un éleveur de l’Oberland zurichois. En fait, la dame ne voulait pas d’un « Haflinger têtu », mais son mari fut tout de suite enchanté et décida même d’apprendre à monter avec ce cheval. Et l’aventure commune commença ; les deux suivirent une formation prodiguée par une cavalière chevronnée et devinrent une paire harmonieuse. Hugo apprenait avec facilité toutes les disciplines : dressage, équitation baroque, leçons aux rênes longues, saut… Hugo était aussi le chouchou des nombreux enfants et adolescents qui osaient le monter. Ce Haflinger éveillé est très curieux, aime les gens et est un vrai roublard qui sait ouvrir les portes et se glisser sous chaque barrière.

1/28

26 mai 2022

Hugo et ses camarades savourent la saison au pâturage. Bien que les nuits soient encore fraîches, le troupeau du Jeanbrenin peut enfin aussi rester jour et nuit dehors. La liberté presque illimitée ainsi qu’une détention naturelle sur la montagne magique ne font pas seulement batte le cœur de nos vétérans; cette ambiance féérique enchante également les visiteurs.

15 avril 2022

Qu’est-ce que donc Hugo a trouvé pour s’occuper? Un beau tronc d’arbre facile à ronger, surtout l’écorce. Visiblement, cette tige a déjà fait le bonheur d’autres dentitions équines.

14 mars 2022

Qu’y-a-t-il de plus beau que le moment où la barrière menant à l’immense pâturage s’ouvre et que tous les chevaux s’élancent dans une exubérance générale direction «la liberté» ? Hugo aussi rayonne de bonheur à ce moment et l’on croit avoir sous les yeux un troupeau de jeunes chevaux fringants, pas de vétérans.

11 février 2022

Nos vétérans n’ont quasi rien remarqué de la distanciation sociale ainsi que de l’obligation de porter le masque. Ils ont continué à apprécier la vie en troupeau et les contacts sociaux si important. Seul l’absence inhabituelle de visiteurs les a quelque peu intrigués. Hugo et Jarl nous font une belle démonstration du plaisir de savourer un instant paisible à deux. 

25 janvier 2022

L’épais manteau blanc qui recouvre la montagne magique rend le paysage féérique. Hugo et ses compagnons apprécient le froid et la neige qui permet de se rouler sans retenue. Le soleil hivernal devient chaque jour un peu plus fort, réchauffant le dos de nos vieux pensionnaires.

Novembre 2021

Quel tumulte au Jeanbrenin! L’arrivée de cinq chevaux a provoquée de vives altercations durant plusieurs jours. Nos vétérans n’ont pas fait les délicats, montrant les dents et distribuant moult coups de sabots. Hugo a préféré se tenir en retrait de ces confrontations et se tient le possible à l’écart lors de telles évènements.

27 octobre 2021

Image rare – Hugo et Shandy broutant côte-à-côte comme deux grands amis. Cette photo est spéciale car Shandy, d’habitude plutôt réservé, ne cherche pas forcément le contact. Au contraire d’Hugo, de nature très sociable.

15 septembre 2021

Hugo a déjà laissé pousser quelques poils d'hiver au cours des derniers jours de froid. Toutefois uniquement à quelques endroits, ce qui donne à son pelage un aspect presque tacheté. Les drôles de taches de fourrure brillantes rendent le joli Haflinger encore plus unique.

Août 2021

Hugo et ses compagnons à quatre pattes ont brouté l’herbe des pâturages avec zèle et les surfaces ressemblent bientôt à un terrain de golf. Mais aucune crainte: les vendre rebondis nous prouvent que les animaux trouvent encore suffisamment à manger.

23 juillet 2021

Hugo et ses amis font bombance dans l’herbe abondante de la montagne magique. L’herbe a tellement poussée après les pluies que nos collaborateurs ont même fauché un coin en plus, sans que nos animaux aient moins à manger. 

Juillet 2021

Le soir, Hugo salue joyeusement son ami Strelitz sur le pâturage. La conversation animée entre les deux Haflinger a-t-elle pour sujet le violent orage qui s’est abattu sur la montagne magique cet après-midi? Qu’il est bon d’être à l’abri sous l’un des grands sapins ou dans son box en cas de mauvais temps.

26 mai 2021

Un petit cadeau de la part des soigneurs: les morceaux de bois scié en morceaux faciles à manier et provenant d’un tronc d’arbre abattu sont répartis sur la place sèche, ce qui signifie: permission de mordiller. Hugo se ne fait pas prier – et les responsables espèrent que les chevaux laisseront ainsi les arbres des pâturages en paix. 

12 mai 2021

Hugo peut passer l’après-midi dehors sur le pâturage, du moins aussi longtemps que les pluies intensives annoncées pour la fin de semaine n’atteignent le Jeanbrenin. En le voyant descendre la légère pente au trot, on remarque qu’il ménage sa jambe au tendon blessé. Il boite encore légèrement. 

26 avril 2021

Aujourd’hui, contrôle de poids pour Hugo qui doit monter sur la balance. Les 535 kilos indiqués correspondent presque à ceux de l’automne dernier. Quelques dizaines de kilos en moins ne lui auraient pas fait de mal… En même temps, son pelage a été passé au crible fin, à la recherche de puces, car deux pensionnaires en ont. Par chance, rien chez Hugo.

23 mars 2021

Soigneurs et vétérinaire sont satisfaits des progrès de la guérison de la blessure de Hugo. Le médicament antiinflammatoire agit bien et la jambe est en plus douchée chaque jour, avant d’être enduite de pommade de camphre.

5 mars 2021

Le traitement de son tendon blessé apporte des améliorations, mais seul le temps montrera si Hugo pourra de nouveau marcher aussi bien qu’avant.

Fin février 2021

Son pelage est devenu si épais que Hugo ressemble de plus en plus à un ours. Cela signifiant qu’il est peut-être atteint de la maladie de Cushing, une analyse sanguine est effectuée. Heureusement, le résultat s’avère négatif!

18 février 2021

Il ne manquait plus que cela: Hugo fait une allergie à l’argile appliquée sous forme de compresses et sa peau doit maintenant également être soignée. La pommade est changée et sa jambe sera douchée à l’eau froide demain.

Fin janvier 2021

L’épais manteau de neige qui recouvre le pâturage incite l’un ou l’autre des chevaux à piquer un petit galop dans la poudreuse. Parmi eux, Hugo, qui exprime sa joie de vivre. Hélas, son exubérance est de trop pour son tendon antérieur gauche. Résultat : déchirure partielle. La blessure est soignée à l’aide de douche froide, pommade et médicaments.

Mi-janvier 2021

Un moment d’intimité. Lorsque le froid entoure hommes et chevaux, la tendresse fait du bien. La palefrenière Diane distribue une friandise à Hugo et à Jarl. Ou ne serait-ce qu’un mot doux ? Quoiqu’il en soit, les trois apprécient cet instant.

10 novembre 2020

Quel bel automne; on ne vraiment pas invoquer des prémices de l’hiver! Températures douces, soleil, absence de brouillard et pâturages encore ouverts! Délivré des insectes si dérangeants durant l’été, Hugo ne se plaint pas et se contente même sans ronchonner de l’herbe devenue rare. À l’écurie l’attend de tout façon un bon repas (enfin, dans son cas, c’est plutôt que de la paille)…

23 septembre 2020

Cette anné,e Hugo a vraiment eu de la peine à perdre son poil d’hiver. Afin de le soulager un peu, nous l’avons tondu lorsqu’il faisait vraiment trop chaud. La robe légère mais également les nouveaux copeaux versés sur la place le motivent toujours à nouveau pour jouer avec ses amis.

30 juillet 2020

Ces derniers jours, Hugo a connu un véritable tourbillon des émotions. Tout à coup, il s’est vivement intéressé à Jörp. Cependant, la jument islandaise s’est montré très froide face au pauvre Hugo. A force de s’éreinter à suivre Jörp dans tous ses déplacements, Hugo a même perdu quelques kilos. Ses avances restant infructueuses, il a fini par abdiquer et la balance a retrouvé son équilibre.

22 juin 2020

Bien que les journées estivales soient maintenant bien présentes, Hugo n’a toujours pas perdu son poil d’hiver. Mais il profite de sa liberté sur les grands pâturages. Deux nouveaux arrivants font l’animation ces derniers temps. Mais cela ne perturbe pas le troupeau pour autant, les jours continuant de se dérouler paisiblement sur notre magnifique montagne.

20 mai 2020

Si on ne tenait compte que du poil d’Hugo, on pourrait croire qu’on est encore au cœur de l’hiver. Cet haflinger n’a pas encore changé sa robe épaisse contre son poil d’été. À son avis, les nuits sont encore un peu fraiches pour cela. Hugo et les autres chevaux ont beaucoup de plaisir à lécher les pierres à sel disposées ci et là sur l’aire de sortie en dur.

7 avril 2020

En cette période de mue, le grattage mutuel est d’une importance capitale pour se délivrer de ce manteau d’hiver devenu gênant. Ceci pouvait être particulièrement bien observé dans le cas de Hugo. Alors qu’il était profondément occupé à se gratter avec un collègue, les éventuels perturbateurs étaient rapidement chassés. Rien ni personne n’est en droit d’interrompre ces instants de massage bienfaisant!

12 mars 2020

Hugo et le nouveau venu ne se sont pas liés comme nous l’espérions. Le hongre a été quelque peu dépassé par l’envie effréné de jouer d’Hugo. Celui-ci a ainsi fait preuve de nettement moins de tact que Santos qui reste notre atout pour l’intégration des nouveaux dans le troupeau.

11 février 2020

L’hiver semble définitivement être la saison préférée d’Hugo qui est encore plus leste qu’il ne l’est déjà habituellement. Cela se remarque par exemple lors de la rentrée à l’écurie. Ce malicieux Haflinger file alors de boxe en boxe, à la recherche de quelques grains de nourriture à engloutir.

16 octobre 2019

Le Jeanbrenin a de nouveau accueilli un nouveau. Lascar et Santos ont ainsi passé quelques jours sur la place avec la jument Lena afin de faciliter son intégration. Hugo n’a pas trouvé cela très drôle; pour lui, le troupeau doit être réuni. Ce Haflinger sportif a pris quelques kilos, comme l’a confirmé le passage sur la balance. Cela est très bien pour affronter les froides journées hivernales.

18 septembre 2019

Il y a un peu plus d’une semaine, le bel hongre Irlandais Little Diamond, appelé Litti, a emménagé au Jeanbrenin. Pour son intégration, il a tout d’abord été lâché sur un pâturage à part, en compagnie de Santos et de quelques Haflingers, dont Hugo. Celui-ci ne trouvait cependant pas drôle d’être séparé du troupeau. À chaque tombée de la nuit, il hennissait bruyamment, appelant ses collègues. Il a même reçu un coup du nouveau venu, coup qui n’a laissé heureusement que quelques égratignures. Depuis lors, Litti a rejoint le grand troupeau et Hugo a donc retrouvé ses amis. Le temps actuel, frais et venteux anime le groupe qui bouge beaucoup. Ce qui permet d’observer les belles allures dynamique d’Hugo.

14 août 2019

Hugo profite des journées estivales au Jeanbrenin : il joue volontiers et souvent avec ses collègues, se remplit la panse et apprécie chaque visite. Car il est de sûr l’un des cheval du troupeau le plus attaché à l’homme.

10 juin 2019

Hugo aime jouer et est affectueux comme jamais auparavant. En principe, c’est un cheval très équilibré. Mais dernièrement, des visiteurs qui se tenaient vers la barrière ont donné des pommes et des carottes aux chevaux sur la place sèche, ce qui a provoqué une bagarre au sein du troupeau. Il y a eu des coups de sabots. C’est pourquoi nous prions nos visiteuses et visiteurs de ne pas distribuer la nourriture apportée, mais de la remettre aux palefreniers. Nourrir soi-même les animaux provoque une agitation inutile dans le troupeau. Merci pour votre respect !