Gipsy

Gipsy de Lully est née le 17 avril 1998 dans un haras à Estavayer-le-Lac, où elle y passa les quatre premières années de sa vie. Sa propriétaire l’a achetée en 2002, pour l’amener à Origlio, au Tessin. La dame forma Gipsy aux diverses disciplines du parcours complet et la paire participa bientôt à des concours. La plus jeune des filles de la propriétaire a même intégré la sélection junior CC suisse avec la jument. En 2016, Gipsy a suivi sa propriétaire en Italie, où elle passa beaucoup de temps au pré. Les articulations de la jument sont quelque peu raides, mais elle est encore bonne santé.

1/27

19 juillet 2022

Gipsy promène son regard rêveur au loin. On pourrait penser que la jument prend la pause pour un autoportrait, comme le font actuellement souvent nos connaissances qui publient leurs photos de vacances dans les médias sociaux. Mais Gipsy est probablement simplement comblée et apprécie la fraîcheur du soir sur les pâturages, sans réfléchir à quoi que ce soit.

13 juin 2022

Magnifique temps estival, pas trop chaud. Mais aux heures de midi, les mouches sont tout de mêmes plus que gênantes, surtout pour les yeux. Gipsy sait comment faire: mettre sa tête sous la queue de Smohalla – sinon pourquoi a-t-on un ami?

13 mai 2022

Enfin – la pluie a cessé et le sol des pâturages a séché. Le paradis sur terre des chevaux s’étend aussi loin que porte le regard – que demander de plus? Gipsy, Fausty, Emeraude, Vorina et les autres seniors ne se font pas prier deux fois. C’est au grand galop qu’ils prennent possession des vastes pâturages.

16 avril 2022

On peut observer ici Gipsy lors de ces derniers instants aux côtés de Smohalla, avant qu’elle ne file elle aussi rejoindre Oski, comme presque toutes les juments de Maison Rouge. Pauvre Smo, impuissants, Bonito et lui ne peuvent que regarder, car aucun ne voudrait risquer un combat avec Oski. Toutefois, peut-être que la situation se détendra bientôt, car Oski va prendre ses quartiers d’été sur le pâturage des Murs. Et il ne pourra pas emporter toutes ses dames.

10 mars 2022

Smohalla a enfin rassemblé ses dames et il semble que celles-ci aient décidé de trotter bravement derrière lui. Finalement, Tiptoe, Ilisa et Gipsy apprécient tout de même leur très beau et affectueux monsieur. Nous espérons pour Smohalla que ses juments lui resteront fidèles également lors de leurs prochaines chaleurs.

24 février 2022

Après que Gipsy a laissé tomber Smohalla en décembre pour rejoindre le harem d’Oski, elle est aujourd’hui retournée vers son partenaire habituel. Smohalla a dû se rendre à l’évidence: il ne peut rien faire contre ce géant à sang froid et doit se contenter d’attendre. Sa patience a payé; Gipsy est de retour et se tient fidèlement à ses côtés, du moins pour le moment.

11 janvier 2022

L’hiver nous apporté vraiment beaucoup de neige et il ne faut pas penser à brouter paisiblement en ce moment. Ensemble, Smohalla et Gipsy cherchent quelques brins d’herbe sous la neige et mâchouillent paisiblement tête contre tête. Les soigneurs de Maison Rouge veillent et apportent un peu de foin sur le pâturage afin que les animaux ne doivent pas avoir faim.

7 décembre 2021

Quelle belle journée hivernale. La neige fraîche se prête parfaitement à un petit galop, à une roulade vivifiante ou à la recherche des derniers brins d’herbes en grattant la poudreuse à l’aide des sabots. Gipsy et ses amis savourent la chaleur du soleil qui les accompagne sur le grand pâturage cet après-midi.

Novembre 2021

Gipsy ferme les yeux, pensant certainement : « mieux vaut ne pas regarder ». Lors de la pesée qui a lieu deux fois par année, il apparaît que la belle jument a hélas perdu 25 kilos durant la belle saison. Cela n’est pas un bon signe! Nous espérons pouvoir rattraper cette perte de poids en augmentant ses portions durant l’hiver. 

7 octobre 2021

Gipsy profite des derniers jours sur les pâturages verts. Bientôt, la saison d’hiver s’installera inéluctablement et les chevaux devront se contenter de la place sèche. La belle jument alezane est en très bonne santé. Malgré les avances d’Oski, elle reste jusqu’à présent fidèle à Smohalla.

Août 2021

Qu’est-ce qu’il peut bien y avoir de bon au milieu de ces vielles racines? Gipsy l’examine en tous cas de près avec ses lèvres et sa langue. Cet objet artistique lui sert non seulement de passe-temps mais représente également un «grattoir» idéal.

23 juillet 2021

Tout comme Smohalla, Gipsy s’abrite actuellement de la chaleur et des mouches envahissantes à l’ombre des grands sapins. Ces insectes «nuisibles» se laissent encore mieux chasser si la jument se place vers la queue que son ami agite régulièrement.

6 juillet 2021

Ce matin, tous les chevaux sont appelés à rejoindre l’écurie. Le maréchal-ferrant est là. Gipsy se tient bravement dans le couloir et se laisse poser de nouveaux fers aux antérieurs. Effet secondaire agréable: il pleut de nouveau à verse et il est agréable d’être au sec, sur une litière de paille propre.

1er juin 2021

Passé le temps d’adaptation, le troupeau passe ce week-end du pâturage du haut à celui du bas. Là, il y a encore plus de place et de l’herbe en veux-tu en voilà. Gipsy s’allonge en toute décontraction dans l’herbe généreuse pour une petite sieste. Quelle belle vie!

21 mai 2021

Lorsque la barrière menant au pâturage s’ouvre enfin, Gipsy est l’une des première à s’élancer; elle peut vraiment démarrer en trombe.

26 avril 2021

Ses caprices à l’écurie lors de la pesée se répètent lors du brossage. Les chevaux de son écurie sont attachés les uns après les autres à côté du box de Kili afin d’être toilettés à l’endroit prévu pour cela. Seule Gipsy fait son cirque. Ses attaques virulentes forcent le pauvre Kili à se réfugier dans un coin de son box. On ne peut brosser Gipsy que si on l’attache devant son box. C’est madame qui décide.

14 avril 2021

C’est enfin le tour de Gipsy qui monte bravement sur la balance dont l’affichage indique 583 kilos. Presque le même poids qu’en automne dernier. C’est bien ainsi. Par contre, le cirque qu’elle fait lorsque les autres passent devant son box pour rejoindre la balance est moins réjouissant: elle s’excite, se jette contre les barres en essayant de les mordre au passage. C’est bon Gipsy!

Fin mars 2021

Nouvelle visite de la dentiste qui s’est occupée des patients de l’écurie de Gipsy. Lorsque les chevaux furent appelés afin qu’ils rejoignent leurs boxes, Gipsy a passé le seuil avec hésitation, avant de filer dans un coin en compagnie de ses amis, aussi loin que possible de l’affreux bruit de la fraise! Les palefrenières ont dû amener les chevaux un à un dans leurs boxes.

15 mars 2021

Ilisa peut de nouveau sortir avec les autres chevaux sur la vaste place sèche, à sa plus grande joie et à celle de ses amies. Mais aujourd’hui, Ilisa et Gipsy n’ont toutefois de yeux que pour l’imposant Noriker. Par chance pour Smohalla, après avoir flirte avec Oski, elles retournent vers lui.Ilisa darf wieder auf den grossen Trockenplatz zu allen andern. Die Freude ist bei ihr und ihren Freundinnen gross. Doch heute haben Ilisa und Gipsy nur Augen für Oski, den stattlichen Noriker. Zum Glück für Smohalla kehren sie nach diesem Flirt wieder zu ihm zurück.

23 février 2021

Ilisa est de retour. Elle a bien supporté les derniers évènements et peut sortir dans un petit paddock après avoir passé quelques jours au box. Gipsy et les autres membres du groupe se tiennent à proximité, sur la place réservée en principe aux poneys. Tous affichent une mine réjouie.

15 février 2021

Gipsy est agitée; elle cherche son amie Ilisa qui a dû être emmenée à la clinique où un ovaire ainsi qu’une tumeur lui ont été enlevés. Mais le pronostic est bon!

8 décembre 2020

La jument alezane racée n'a qu'un seul but quand elle est en chaleur: charmer le grand Oski, un cheval Noriker! Coqueluche de ces dames, celui-ci se réjouit de chaque jument en chaleur. De telles visites éclaires déclenchent à chaque fois une petite crise de nerfs chez Smohalla, fidèle compagnon et protecteur de Gipsy.

28 octobre 2020

Gipsy pèse 582 kilos, 40 de plus qu’il y a une année. Mais son poids étant resté stable depuis ce printemps, l’indicateur est au vert. Sa démarche aussi est impeccable; l’opération en valait vraiment la peine.  

Début octobre 2020

Gipsy n’est pas du tout dérangée par le fait qu’elle et son groupe aient été séparés du troupeau afin de brouter sur le pâturage du haut, au contraire. À présent, son protecteur Smohalla n’a de yeux que pour elle et ses amies…

 24 septembre 2020

Gipsy est une coquine. Parfois, lorsque des visiteurs traversent le couloir, elle essaie de leur choper les manches par derrière. Une manière qui lui est venue dernièrement et que nous essayons de lui faire passer.

12 août 2020

Gipsy a pu emménager dans un autre box. Son nouveau lit se trouve juste en face de celui de Smohalla. Cela permet à Gipsy de toujours tenir son ami à l’œil et d’être proche de lui, que ce soit au pâturage ou à l’écurie.

22 juillet 2020

La raison de l’écoulement de lait chez Gipsy a pu être élucidée: des bactéries en sont la cause. Tout est rentré dans l’ordre après un traitement aux antibiotiques et Gipsy se porte bien. La jument est toujours aussi passionnée par Smohalla qu’elle ne quitte pas des yeux.

17 juin 2020

Quelque chose de peu commun est apparu chez Gipsy : du lait coule de sa tétine, comme si elle était portante. Nous ne savons pas ce que cela pourrait indiquer – Une grossesse nerveuse, une tumeur .. ? Nous espérons que la vétérinaire pourra bientôt nous renseigner.

18 mai 2020

Depuis que la belle Gipsy n’a plus de douleurs dans les jambes, elle est de nouveau plus active et sûre d’elle. On peut même observer qu’elle est devenue plus dominante envers ses collègues. Son ancienne amie Morgane par exemple n’aime plus l’avoir dans les parages.

8 avril 2020

En ce moment, les chevaux peuvent profiter des vastes pâturages de Maison Rouge chaque jour. A partir de lundi de Pâques seulement, il devront à nouveau passer quelques jours sur la place sèche afin que l’herbe puisse bien repousser. Gipsy a déjà pris du poids depuis sa sortie au pâturage. Nous en sommes très contents car depuis son opération, la jolie jument était assez amaigrie.

4 mars 2020

Seul son trot encore un peu désordonné laisse deviner l’opération de Gipsy. Sinon, la jument se déplace de nouveau avec insouciance. Bien qu’elle habite déjà depuis plus d’une année à Maison Rouge, elle n’ose toujours pas passer sa tête entre les barres de fer afin de manger le foin déposé de l’autre côté, à l’extérieur de la place sèche. Mais elle n’est pas la seule habitante quelque peu craintive. C’est pourquoi du foin est également généreusement distribué directement sur la place sèche.

30 janvier 2020

Nous sommes très heureux de pouvoir écrire que la gentille jument se porte à nouveau très bien après son opération. Après sa convalescence, elle a réintégré le troupeau où elle a retrouvé sa place et elle ne boite plus du tout. Gipsy est heureuse d'être à nouveau parmi ses amis et nous espérons que ce bonheur durera longtemps.

15 octobre 2019

Malheureusement, Gipsy boite bien plus en ce moment. Plusieurs traitements vétérinaires et un ferrage spécial n’ont pas réussi à libérer entièrement la jument de ses douleurs. Afin d’améliorer sa qualité de vie, nous envisageons de pratiquer une névrectomie. Cette intervention permettrait à Gipsy de se déplacer enfin sans aucune douleur, ce qu’elle mériterait vraiement.

11 septembre 2019

La thérapie contre l’arthrose a soulagé Gipsy et la jument marche de nouveau mieux. Elle boite certes toujours, mais nettement moins. Nous sommes heureux qu’elle puisse profiter de ces belles journées aux couleurs automnales en étant plus détendue.

8 août 2019

Mi-juillet, Gipsy a reçu une infiltration car elle souffre d’ostéoporose. Combiné avec un nouveau ferrage spécial, ce traitement la soulage visiblement déjà bien. Et la jolie jument recevra bientôt une injection de calcium afin qu’elle puisse de nouveau foncer sur les pâturages avec insouciance.

10 juin 2019

Gipsy est visiblement heureuse de fouler le pâturage depuis quelques jours. C’est la première fois qu’elle passe la belle saison aux Franches-Montagnes. Et grâce à une compagnie agréable – elle est souvent entourée de Smohalla, Calderon et Starlight – Gipsy se plaît encore plus à Maison Rouge. Une herbe abondante et de chouettes amis – que demander de plus.